Action urgente – Stopper les exécutions d’enfants et d’adolescents en Iran.

160 jeunes condamnés à mort en Iran

Nul autre pays au monde ne fait exécuter autant de citoyens en regard de sa population que l’Iran. Des jeunes de moins de 18 ans sont aussi parmi les victimes, ce que les conventions internationales interdisent. 
A la faveur d’un abus de droit, le régime actuel des mollahs a abaissé l’âge pénal des filles à 9 ans et celui des garçons à 15 ans.

Les enfants arrêtés à cet âge sont exposés à une pression particulièrement élevée, car ils sont retenus en prison jusqu’à leur majorité.
D’après le dernier rapport de l’ONU daté du 17 mars 2017, 160 jeunes de moins de 18 ans sont actuellement condamnés à mort en Iran. Ils risquent d’être exécutés. 
Tant qu'ils n'ont pas atteint l'âge de 18 ans nécessaire à leur exécution, bon nombre de ces enfants et adolescents, en particulier les filles, sont victimes de tracasseries, de torture et d’abus. 
L’association «Welle» s’est fixé pour objectif de mettre un terme à cette situation intenable en lançant le projet «Stopper les exécutions des jeunes en Iran». Pour pouvoir réaliser ce projet avec succès, nous avons besoin de l’aide financière de personnes telles que vous. 
 

Donner